domingo, 25 de enero de 2015

Sahara, climate and societies of the past (2008)



Sahara, climate and societies of the past (2008) from Philippe Axell on Vimeo.

For three years, from 2004 to 2007, teams of scientists from eight countries have travelled all over the Sahara looking for ten thousand years of climate evolution in what is today our planet’s largest desert. On the initiative of Professor Max Schvoerer of Bordeaux University, these teams formed a multidisciplinary group made up of European and North African researchers. Its programme was supported by the European Commission within the framework of collaboration with the Mediterranean countries as its sixth outline programme.

Its aim was to look for signs of human beings’ capacity to adapt to and manage a climatic crisis.

The method consisted of questioning the past, particularly by calling on the rock art of the Sahara – an innovative archaeological approach very little developed up to now.


Sahara, le climat et l'homme (2008) from Philippe Axell on Vimeo.

Depuis plus de 10.000 ans l’homme nous a laissé en héritage un précieux témoignage : ce sont les peintures et gravures rupestres du Sahara. Une véritable bande dessinée qui nous raconte comment ces communautés humaines ont fait face à la transformation progressive du climat, aux crises climatiques, et quelles en ont été les conséquences dans la vie économique, sociale et culturelle.

Longtemps ignorés, ces témoignages extraordinaires sur l’évolution climatique du passé font l’objet d’un programme de recherche afin de permettre une nouvelle lecture de cet art rupestre. Une lecture qui, mise en corrélation avec les données recueillies par les paléoclimatologues, nous permettra peut-être de comprendre comment les hommes ont survécu et se sont adaptés aux changements climatiques des 10 derniers millénaires, et quels sont les enseignements que nous pouvons en tirer pour l’avenir.

Ce film a obtenu une Mention spéciale du jury aux Festivals du Film Archéologique de Bordeaux 2008 et Amiens 2010.